A propos de la Biodanza

Ce n’est pas facile de définir la Biodanza parce que c’est une expérience unique et différente jamais connue (jusqu’à ce que vous ayez fait l’expérience !).

Oui, c’est est la danse. Mais ça ne ressemble à aucune autre danse qui a un nom ou un style car il n’y a pas de chorégraphie.

 La danse est basée sur «le mouvement humain» et la joie et la poésie de la vie qui nous apporte une expérience de bien-être, l’harmonie, l’inspiration et la motivation.

La Biodanza des effets thérapeutiques, mais ce n’est pas une thérapie  En Biodanza vous ne devez pas être malade pour venir . Nous nous concentrons sur la santé et le bien-être de nous-mêmes, nos vies et de notre communauté plutôt que sur la «maladie» que nous pouvons éprouver. De cette façon, nous augmentons la partie saine qui est vivante.

La musique, le mouvement de la danse, la rencontre avec d’autres personnes renversent complètement l’expérience normale de la réalité à laquelle nous sommes habitués.

Grâce à des exercices spécifiques, les fonctions inhibitrices du cortex cérébral se réduisent et nous facilitons l’accès à l’émotion, et notre perception de nous-mêmes et des autres change.

La Biodanza se pratiquent dans un groupe convivial et sécuritaire.

                                  Il n’est pas nécessaire de savoir danser,                                    juste envie d’améliorer sa vie !

Les effets de la Biodanza :

  • Elle permet de :
  • Réduire le stress, renforçant ainsi sa vitalité, sa santé,
  • Améliorer sa joie de vivre,’ se sentir plus heureux, plus affirmé et enthousiaste
  • Enrichir ses rencontres, d’être plus authentique avec soi-même et les autres,
  • Réapprendreet installer une cohérence et une harmonie entre ses sentiments, ses actions et ses pensées, et de vivre une vie plus cohérente avec ses vrais désirs de vie,
  • Développer son potentiel, ses ressources et sa créativité,
  • Mieux gérer son émotivité, sa sensibilité, ses faiblesses,
  • Augmenterla confiance en soi par une plus juste estime de soi et abandonner l’auto-dépréciation et l’autocensure.